La Voix des sans Voix, ONG de défense des Droits de l'Homme en République Démocratique du Congo est heureuse de vous accueillir dans son nouveau site Internet.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE N°031/RDC/VSV/CD/2002

 

M. N’sii Luanda repris par la COM

 

La Voix des Sans-Voix pour les droits de l’homme (VSV) informe l’opinion qu’elle vient d’être saisie de l’arrestation tôt le matin à son domicile sis commune de Ngiri-Ngiri le vendredi 19 avril 2002, de monsieur N’Sii Luanda, président du Comité des Observateurs des droits de l’homme (CODHO).

Selon les informations en notre possession, le président du CODHO a été interpellé à son domicile par deux inspecteurs de la Cour d’Ordre Militaire (COM) muni d’un mandat d’amener comprenant trois noms dont entre autres celui de M. N’Sii Luanda et précisant comme motif trahison. Le document porte la signature du magistrat Mutombo.

Avant de l’emmener, les inspecteurs de la COM ont procédé à la fouille systématique de la maison et la saisie des documents dont les listes des détenus que M. N’Sii Luanda détiendrait dans le cadre de ses activités de promotion et défense des droits de l’homme.

A l’issue de la perquisition domiciliaire, le président du CODHO a été embarqué dans la Jeep et acheminé directement à la COM.

Vers 23 heures, M. N’Sii Luanda est soumis à un interrogatoire axé essentiellement sur le fonctionnement de son organisation, la provenance des financements, ses partenaires, la destination de ses rapports de service, son voyage à Genève, le financement de son voyage, ainsi que la présence de M. Bisimwa, étudiant à l’Université protestante de Kinshasa (UPC) jadis détenu à la Cour de Sûreté de l’Etat (CSE) avant son incarcération au Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (CPRK) pour " atteinte à la sûreté de l’Etat ".

En outre, la COM a également cherché à connaître les liens qui unissent le président du CODHO à M. Bisimwa qu’il héberge depuis sa libération du CPRK.

Il convient de relever que lors de son récent retour de Genève, M. N’Sii Luanda a été surpris d’apprendre que M. Bisimwa a été repris le 08 avril 2002 et gardé en détention au Parquet près la COM.

Le samedi 20 avril 2002, le président du CODHO a été soumis à un second interrogatoire par deux magistrats qui après son audition n’ont pas pu décider sur son sort et attendraient visiblement un mot d’ordre de la part du procureur général près la COM, colonel Charles Alamba Mongako.

Il revient à la VSV que M. N’Sii Luanda a passé la nuit à même le sol et n’a pas été autorisé à prendre la douche bien qu’il ne soit pas frappé par la restriction de visite.

Pour rappel, M. N’Sii Luanda a été arrêté auparavant le 05 mai 2001 et placé en détention à la Détection militaire des Activités anti-patrie (DEMIAP/Extérieure)

Eu égard à ce qui précède, la VSV demande au gouvernement congolais de libérer sans délai la victime ou la présenter devant une juridiction compétente en cas de griefs sérieux à charge.

 

Fait à Kinshasa, le 20 avril 2002.

 

 

LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME (VSV)

 

La Voix des Sans-Voix pour les Droits de l'homme (VSV)

Adresse:Avenue des Ecuries n° 3858

commune de Ngaliema (entre Kintambo/Magasin et séminaire Jean 23)

B.P. 11445 Kinshasa I

République Démocratique du Congo(RDC)

Téléphone(243-88)40394 Téléphone (243-12)50832

Téléphone (243-12)50514 Fax 243-12-34441 Fax 243-88.01.826 Email : vsv@ic.cd

Site Web : www.congonline.com/vsv/

Partenaire de Congonline: http://www.congonline.com/