GauTour.jpg (21593 octets) Droitebandeau.jpg (54419 octets)
 
ar2-r.gif (1769 octets) PETIT LEXIQUE KINOIS

Nous avons rassemblé une série d'expressions courantes en lingala et en français "détourné" pour donner au touriste ou à tout autre un aperçu du parler kinois. Cette liste est loin d'être exhaustive, elle a la modeste prétention de vous familiariser avec une expression colorée, imagée et savoureuse. Elle peut aussi faciliter vos premiers rapports avec les Congolais en vous donnant le sens des mots les plus usuels. Le premier passeport en République démocratique du Congo, c'est l'humour.

Abacost : costume national congolais. Contraction de "à bas le costume".

Ambianceur : celui qui fait l'ambiance, qui vit la nuit; Kinshasa est la capitale de l'ambiance, des quartiers entiers sont en pleine animation de 23 heures à 6 heures du matin presque tous les soirs : "on vit dans une ambiance".

Américain : un original, non-conformiste

Anti-nuit : lunettes de soleil portées, le soir, par les sapeurs

Article 15 : débrouillez-vous!

Awa : ici

Azali, ezali : il est là, il y en a. Le suffixe "te" marque la négation et l'absence (azali te, ezali te).

Balados : traînard, délinquant, qui vit de mauvais coups. Avant d'être un balados, on est bill ou un moineau : de la graine de voyou.

Battre le meeting : tromper les gens, baratiner

Bien signé : le fait de porter des vêtements de grande marque

Biloko : objets personnels

Bilulu : insectes

BP : les initiales de "bon pour". On trouve souvent dans les boutiques l'inscription suivante : "le BP est mort, le client l'a tué".

Bureau : la maîtresse d'un homme, généralement numérotée (premier, deuxième bureau...)

Bwana : homme important

Cadavre : (prononcer "cadavéré") cassé, fichu, fatigué, épuisé, éventuellement mort.

Casser le bic : ne plus faire d'études

Chiklé : chewing-gum

Chômeur américain : personne qui vit bien sans travailler de façon constante

Chop : repas, nourriture

Coopération : arrangement, accommodement, transaction

Cousin : chimpanzé, gorlle, singe

Damage : un repas

Damer : manger; ce mot vient du jeu de dames : damer un pion = manger

Dare dare : vite

Débrousailleur : machine destinée à couper l'herbe

En tout cas : locution servant à marquer toutes les nuances de l'admiration, du plaisir, de la surprise, de la stupéfaction, voire de l'autorité. En tout cas mon cher : locution passe-partout dont le sens n'est pas déterminé, mais qui ponctue de façon inattendue la conversation.

Etre éprouvé : être en deuil

Fungula/kanga : ouvre/ferme

Fungulateur : décapsuleur

Gazer : partir, aller

Gigot : la chikwangue, le pain zaïrois à base de farine de manioc

Griffé : bien habillé

Iveco : fille infatigable qui fait le trottoir

Kadhafi : vendeur d'essence au marché noir. Voiture Kadhafi : véhicule déclassé qui sert uniquement à faire le plein d'essence. Par extension : tous les "vieux clous" qui roulent encore.

Kala-Kala : très lontemps

Kamata : prends

Keba : attention

Keba mbwa mabe : attention ! chien méchant (inscription sur les portails)

Keba na yo : fais attention à toi

Kenda : va-t-en

Kitoko : beau, joli. Bwana kitoko : le Roi Baudouin.

Kuna :

Lambert : crédit avec intérêt, dérivé de la Banque Lambert (banque belge)

Lelo : aujourd'hui

Likambo te : ça ne fait rien, pas d'histoire, laisse tomber

Londonienne : prostituée; en lingala, londe signifie ronde, dans le sens de "une fille fait la ronde". Rien à voir avec les femmes de Londres.

Lobi : demain, mais aussi hier

Lutteur : un type qui vit de petits boulots et qui n'a pas de métier fixe.

Madesu abana : les haricots pour les enfants. Par extension : le pourboire

Mafuta : corps gras, graisse. Par extension : une grosse personne

Makala : charbon de bois. désigne aussi la prison de la zone de Makala

Makasi : fort, costaud, solide, résistant...

Malamu : bien

Malembe : doucement

Matabish : pourboire

Matata : problèmes, ennuis

Matiti : mauvaises herbes

Mayele : truc, combine, astuce

Mayi : eau

Mbote : bonjour. Se dit aussi Mbote na yo.

Merci mingi : merci beaucoup

Miguel : l'Europe. Tout le monde rêve d'aller à Miguel.

Migueliste : celui qui a voyagé en Europe.

Mingi : beaucoup

Monganga : docteur

Mpasi : malaise, souffrance, douleur, maladie

Moyen te : pas moyen. Moyen te vraiment : absolument impossible

Mundele : un blanc. Au pluriel : mindele

Mwana : enfant

Mwasi : femme

Mystique : drôle, bizarre

Ndoki : sorcier. Par extension : mauvais, méchant

Nganda : lieu de rencontres : bar, parfois restaurant, dancing. Un lieu à la mode, très fréquenté, s'appelle un super nganda.

Ngando (crocro) : le contrôleur des fula-fula (moyen de transport collectif congolais)

Oncles (banoko) : les Belges. Les Congolais sont leurs neveux.

Palais : la maison

Pamba : ordinaire, bon marché; par extension: de mauvaise qualité

Parisien : un sapeur, amateur de beaux vêtements

Pédaler : mourir lentement

Pesa : donne

Petite : jeune fille

Poto-poto : boue, gadoue; par extension : ennuis, difficultés

Poussin : gigolo

Prince : rue macadamisée (La première rue goudronnée à Kinshasa portait le nom d'Avenue Prince de Liège)

Quado : vulcanisateur. Désigne les ateliers de réparation de pneus en République démocratique du Congo; vient du mon de monsieur Quado, fondateur portugais.

Radio-trottoir : circuit d'information parallèle par lequel se répandent à toute allure rumeurs et commérages, le plus souvent déformés ou peu fondés.

Rebelle : une prostituée

Retour : la monnaie : un serveur vous rend le retour ou change

Rideaux : les épouses attachées à la maison

Sakombi : un gobelet, du nom de l'ancien gouverneur de Kinshasa

SAPE : Société des Ambianceurs et Personnes Elégantes dont les membres sont les sapeurs

Soda : soldat

Soeur : titre qui marque le respect

Sucré : boisson gazeuse; par extension : matabish. On dit aussi "le coca".

Tailler le caillou : se débrouiller pour arrondir ses fins de mois (ne pas oublier que le sous-sol congolais recèle des trèsors...)

Tambola malembe : ceux qui marchent lentement, donc les handicapés

Tantine : employé envers une jeune dame ou maman

Tétanos : vieux taxi brinquebalant et déglingué

Thomson : le bus des étudiants; par extension : tout ce qui n'est pas cher (Suite à une campagne publicitaire de la société Thomson qui vantait les bas prix de ses appareils radio)

Ticket, transport : désigne l'argent pour payer son moyen de locomation; par extension : le même sens que sucré.

Tiges : cigarettes; on les vend à l'unité ou au paquet.

Tika : laisse

Tikala malamu : au revoir

Tika makelele : laisse tomber, tais-toi

Vestonner : avoir trouvé du travail, ainsi on peut se permettre l'achat de nouveaux habits

Vidanges : belgicisme qui désigne les bouteilles vides et consignées

Wa dieu : va-t'en

Wapi : où? Où ça? Et alors ! Bah !

Wax : tissu des pagnes dont les Congolaises sont friandes. Certains de ces pagnes portent des noms évocateurs : "Mon mari est capable", "Si j'avais su", "Super de Paris", "regard lubrique", "Cas de divorce"...

Yankee : un aventurier

Zibulateur : décapsuleur