GauHome.jpg (15896 octets) Droitebandeau.jpg (20729 octets)

Prophétie du Grand Prophète Simon KIMBANGU

politi3.jpg (679 octets)

Tumansi-Na- Lendo

politi3.jpg (679 octets)
Depuis un certain temps, de nombreux internautes posent la question de la stabilité politique du "Congo" et de l'Afrique Noire. J'ai eu souvent le plaisir de constater la pertinence de certaines analyses qui n'ont pas peur d'aller au fond du problème des guerres presque chroniques, des maladies anciennes et nouvelles, des difficultés économiques chroniques qui frappent de plein fouet les peuples Noirs en Afrique et dans le reste du monde depuis les Indépendances nominales des années -60. 

D'aucuns pensent même qu'une MALEDICTION poursuit le "Congo", l'Afrique Noire et la Race Noire...

Au-delà de ces analyses, il est parfois nécessaire de s'arrêter un instant, pour regarder en arrière, dans le temps et dans l'espace, afin de voir s'il n'y a pas des repères susceptibles d'éclairer notre vision du présent et du futur (proche et lointain). 

En "fouillant" activement dans le passé du "Congo" (ex-Empire Colonial Belge, créé en 1885 à Berlin), j'ai découvert une PROPHETIE faite le 10 septembre 1921 par Celui que beaucoup appellent le "véritable Père des Indépendances Africaines" : le Grand Prophète Simon KIMBANGU.

Les paroles prononcées par ce Grand Messager Divin, ce 10 Septembre 1921 à Mbanza-Nsanda, méritent bien, à mon sens, d'être appelées PROPHETIE, dans la mesure où elles prédisaient des événements A VENIR. Certains des événements prédits ont déjà eu lieu au "Congo" et en Afrique. D'autres sont en cours d'accomplissement, et d'autres sont encore drapées de "Mystère" dans les brumes du temps. 

Au moment où l'Afrique, en cette fin de siècle, se tient à la croisée des chemins, face à des choix cruciaux et fondamentaux, il serait dommage de prendre les mots de cette Prophétie à la légère. Cette Prophétie devrait fortement interpeller les Noirs que nous sommes et nous réveiller de notre torpeur. Elle nous demande de nous ressaisir avant qú'il ne soit TROP TARD. Car, si l'Afrique Noire continue à se "divertir" comme elle le fait aujourd'hui dans "les "Conférences Nationales Souveraines", dans la "Démocratisation", dans la "Bonne et Mauvaise Gouvernance" et dans la prétendue "Mondialisation" ou "Globalisation", le 21ème siècle qui vient risque d'être pire qu'un ENFER pour les Noirs d'Afrique et ceux de la Diaspora.

Le "Développement" véritable ne s'improvise pas. Avant tout "Développement" économique, politique ou culturel, l'Afrique Noire doit se RE-APPARTENIR spirituellement. Ceci signifie qu'il est URGENT pour l'Afrique Noire de tourner DEFINITIVEMENT le dos aux "DISTRACTIONS" et aux "DIVERSIONS" inventées périodiquement par les Occidentaux pour détourner son attention des véritables enjeux de son développement.
Ces "DISTRACTIONS" sont notamment : la Démocratie à l'occidentale, le droit ou devoir d'ingérence humanitaire à sens unique, le remboursement éternel de la "Dette", la prétendue "coopération internationale", la soi-disant "bonne gouvernance", la "lutte contre la CORRUPTION", alors que des nombreux Ministres occidentaux sont en prison pour abus de biens sociaux, la mascarade égoïste de la "Francophonie", du Sommet France-Afrique, de la "Lusophonie", de "'Anglophonie", des Eglises Catholique, Protestante, et autres BRIC-A-BRAC fondés sur la "Sainte Bible", qui nous éloignent de nos traditions culturelles, de nos valeurs historiques... Il ne faut pas passer sous silence l'une des armes et des "distractions" majeures à laquelle recourt sans la moindre gêne l'Occident pour opprimer les Noirs d'Afrique et du monde : LES DROITS DE L'HOMME ! A ce sujet, il convient de souligner que les Blancs et l'Occident, comme l'a si bien dit Malcolm X, est le plus GRAND violateur des droits de l'homme en ce monde. 
Après avoir déporté plus de 100 Millions de Noirs lors de la Traite Négrière, ils osent se poser aujourd'hui en donneurs de leçon morale aux Noirs. Alors que les récents scandales liés à la Pédophilie n'en finissent pas de secouer leurs sociétés encore sous le CHOC, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l'Homme s'apprête à incorporer à l'arsenal juridique de l'ONU le droit de tout être humain à l'HOMOSEXUALITE, et qui va très bientôt être imposé aux "Dirigeants" Noirs d'Afrique et à toute l'Afrique Noire au nom de la "Mondialisation"et de la "Globalisation" !

L'Afrique Noire doit se prendre autrement en cette fin de siècle, face aux nouvelles menaces et aux périls innombrables que les Occidenatux font planent sur NOUS. Il nous faut de Nouveaux Objectifs, un Nouvel Agenda politique, économique et culturel. Nous avons besoin d'une Nouvelle Vision qui nous éclaire sur la complexité des enjeux du monde actuel. Il faut que les Peuples d'Afrique Noire et ceux de la Diaspora Noire soient dûment informés sur les nouvelles stratégies et combines diaboliques conçues par les Blancs pour EXTERMINER LA RACE NOIRE et effacer son héritage culturel de la surface du globe. 

Pour réaliser ceci, l'Afrique Noire, je le répète trois fois, doit se donner, ici et maintenant de NOUVEAUX DIRIGEANTS VISIONNAIRES, capables de protéger leurs Peuples contre les attaques et complots sournois de l'Occident. Des Dirigeants Noirs qui ne participent pas AVEUGLEMENT, (comme ils le font aujourd'hui) aux "prostitutions" internationles créées à notre insu par l'Occident dans le SEUL et UNIQUE BUT DE SATISFAIRE LES BESOINS DES BLANCS dans le monde. 
En effet, lorsque la SDN (Société des Nations), l'ONU avec son fameux "Conseil de Sécurité" et sa "Commission des Droits de l'Homme, le FMI, la Banque Mondiale, l'OMS, FAO, HCR, etc. ont été créés, aucun de nos Ancêtres n'était présent. 
Lorsque les Eglises Catholique, Protestante, Adventiste, Baptiste, et autres "Armée du Salut" ont été créées par les pillards Européens durant les Croisades médiévales, il n'y avait aucun NOIR d'Afrique ! Il est désolant et triste de voir aujourd'hui les "Congolais", les "Angolais", les Camerounais", et ceux d'autres pays en Afrique et en Occident, se promener avec la "Sainte Bible" de Jérusalem.. jusqu'aux toilettes ! Ils ont très vite oublié que cette "Bible" a été et continue d'être l'instrument Nr 1 de l'oppression spirituelle et matérielle dans laquelle les Occidentaux les maintiennent PRISONNIERS !

En Europe, au Canada, aux USA et surtout en Afrique Noire, la Religion Chrétienne et la Bible des Juifs, sont devenues l'asile Nr 1 et le refuge idéal des Noirs qui sont même devenus les premiers spécialistes dans la fondation des "Groupes de Prières" ! Ces derniers pourtant ne RESOLVENT PAS le moins du monde les graves et nombreux problèmes qu'affronte le Continent Noir depuis plus de 5 (cinq) siècles !
Les versets de la Genèse, de l'Exode, de l'Apocalypse, les 150 Psaumes de David, etc... récités jour et nuit, n'arrivent PAS à mettre un terme à la descente aux enfers programmée de nos différents pays africains, créés par la FORCE DES ENVAHISSEURS BLANCS (réunis à Berlin, Allemagne en 1885) contre la volonté de nos Ancêtres Africains !

Lorsque le Groupe occidental maffieux appelé G-8 (entendez : les pays soi-disant "les plus RICHES" du monde)se réunit, quand l'OTAN fait ses préparatifs de guerre, lorsque l'Union Européenne construit son rempart de "SHENGEN", AUCUN NOIR n'est témoin de leurs débats et de leurs entretiens ULTRA-SECRETS !

Un important livre a été récemment publié par Adam HOCHSCHILD aux USA sur les odieux crimes du Roi Léopold II au Congo, sous le titre : "King Leopold's Ghost : A Story of Greed, Terror and Heroism in Colonial Africa.", qui projette une lumière violente et brutale sur les tortures, emprisonnements, bannissements, assassinats et autres formes d'humiliations et d'exploitation des Noirs par les Blancs et Envahisseurs Européens durant l'enfer colonial. Ce livre a bénéficié d'une large audience en Europe et aux USA. Mais, malgré cela, de nombreux Partis Politiques congolais ou africains animés par des Conducteurs AVEUGLES et IGNORANTS, ainsi que de nombreuses ONG soi-disant "protectrices des droits de l'homme", vendues à l'impérialisme continuent à faire comme si la Traite Négrière (plus de 100 Millions de Noirs déportés), la destruction par les Blancs de nos villes historiques, de nos Traditions millénaires, de nos Langues et de notre patrimoine culturel n'avaient jamais existé ! Ces mêmes Partis Politiques, Agen

Comme l'écrivait en février dernier, le prix Nobel de Littérature Wole SOYINKA, dans le "Courrier International" (Nr 433 du 18 au 24 février 1999), "l'Afrique ne peut pas se permettre de passer un autre siècle à satisfaire l'Occident sans parvenir à DISCIPLINER ses propres DIRIGEANTS. Elle ne peut passer un autre siècle à glisser en douceur de la "vérité" reconnue à une "réconciliation"bien commode sans s'observer elle-même de façon plus RIGOUREUSE et se dresser plus énergiquement face à ses ANCIENS MAITRES COLONIAUX."

Revenons-en maintenant à la Prophétie dont je vous parlais tout à l'heure. Je vous la transmets exactement à la date anniversaire où elle fut faite par le Grand Prophète Simon KIMBANGU, à Mbanza-Nsanda, petite localité du Bas-Congo, la veille de son arrestation par le pouvoir colonial belge.

Ce texte intitulé "UN ENSEIGNEMENT-DEFI DU PROPHETE SIMON KIMBANGU" commence par une brève introduction écrite par un commentateur :

*******************
Chaque être humain a reçu un don spécifique pour témoigner de la grandeur de notre Créateur. Dieu parle à travers les hommes qu'Il choisit. Le samedi 10 Septembre 1921 fut un jour spécifique pour l'Homme Noir. Tout au début du culte matinal, vers 9h00, le Grand Prophète Simon KIMBANGU entre dans l'enclos en rameaux; son visage est grave, son regard est vif et Il s'adressa à la foule en ces termes :

"Mes Frères, l'Esprit est venu me révéler que le temps de me livrer aux autorités est arrivé. Tenez bien ceci : avec mon arrestation, commencera une période terrible d'indicibles persécutions pour moi-même et pour un très grand nombre de personnes. Il faudra tenir ferme, car l'Esprit de notre Dieu Tout-Puissant ne nous abandonnera jamais. Il n'a jamais abandonné quiconque se confie en Lui.

"Les autorités gouvernementales (coloniales) vont imposer à ma personne physique un très long silence, mais elles ne parviendront jamais à détruire l'oeuvre que j'ai accomplie, car elle vient de notre Dieu, le Père. Certes, ma personne physique sera soumise à l'humiliation et à la souffrance, mais ma personne spirituelle se mettra au combat contre les injustices semées par les peuples du Monde des Ténèbres qui sont venus nous coloniser.

"Car j'ai été envoyé pour libérer les Peuples du Kongo et la Race Noire Mondiale. L'Homme Noir deviendra Blanc et l'Homme Blanc deviendra Noir. Car les fondements spirituels et moraux, tels que nous les connaissons aujourd'hui, seront profondément ébranlés. Les guerres persisteront à travers le monde. Le Kongo sera libre et l'Afrique aussi.

"Mais les décennies qui suivront la libération de l'Afrique seront terribles et atroces. Car tous les premiers gouvernants de l'Afrique libre travailleront au bénéfice des Blancs. Un grand désordre spirituel et matériel s'installera. Les gouvernants de l'Afrique entraîneront, sur le conseil des Blancs, leurs populations respectives dans des guerres meurtrières et s'entretueront. La misère s'installera. Beaucoup de jeunes quitteront l'Afrique dans l'espoir d'aller chercher le bien-être dans les pays des Blancs. Ils parleront toutes les langues des Blancs. Parmi eux, beaucoup seront séduits par la vie matérielle des Blancs. Ainsi, ils deviendront la proie des Blancs. Il y aura beaucoup de mortalité parmi eux et certains ne reverront plus leurs parents.

"Il faudra une longue période pour que l'Homme Noir acquière sa maturité spirituelle. Celle-ci lui permettra d'acquérir son indépendance matérielle. Alors s'accomplira la Troisième Etape. Dans celle-ci naîtra un Grand Roi Divin. Il viendra avec ses Trois Pouvoirs : Pouvoir Spirituel, Pouvoir Scientifique et Pouvoir Politique.

"Je serai Moi-même le Représentant de ce Roi. Je liquiderai l'humiliation que, depuis les temps les plus reculés, l'on n'a cessé d'infliger aux Noirs. Car, de toutes les races de la Terre, aucune n'a été autant maltraitée et humiliée qe la Race Noire.

"Continuez à lire la Bible. A travers ses écrits, vous arriverez à discerner les ACTES de ceux qui sont venus vous apporter ce livre et les écrits ou principes moraux contenus dans ce livre.
Il faut qu'un VOLEUR soit saisi avec l'objet qu'il a volé !

"Nous aurons notre propre Livre Sacré, dans lequel sont écrites des choses cachées pour la Race Noire et le Peuple du Kongo. Un Instructeur viendra avant mon RETOUR pour écrire ce Livre et préparer l'arrivée du Roi. Il sera combattu par la génération de son temps, mais petit à petit, beaucoup de gens comprendront et suivront son enseignement. Car sans cet Enseignant, qui préparera les Peuples Kongo ? Car l'arrivée du Roi sera très MEURTRIERE ET SANS PARDON. 
Alors, il faut que les Peuples du Kongo soient instruits avant cet événement.

"Vous ne savez pas encore ce que c'est qu'une GUERRE SPIRITUELLE. Quand les Peuples Kongo commenceront à se libérer, tout pays qui osera attaquer le Kongo sera englouti sous les eaux. Vous ne connaissez pas encore la puissance de Ceux qui sont envoyés par le Père Tout-Puissant. 

"A quoi sert à l'homme de s'attaquer à Dieu si, le jour de sa mort, même s'il avait beaucoup de biens matériels, il n'a même pas le temps d'arranger son doigt ? Vous ne savez pas de quoi est faite votre vie et POURQUOI vous vivez. Car, exister physiquement c'est apparaître comme presque RIEN. 
Pourquoi tuer son prochain et espérer rester en vie, et pour combien de temps ?
Dieu n'est pas le temps, ni l'espace. Il est un TOUT dans le TOUT.

La génération du Kongo perdra tout. Elle sera embrouillée par des enseignements et des principes moraux pervers du monde Européen. Elle ne connaîtra plus les principes MARITAUX de ses Ancêtres. Elle ignorera sa Langue Maternelle. Alors je vous exhorte à ne pas négliger ni mépriser vos LANGUES MATERNELLES. Il faut les enseigner à vos enfants et à vos petits enfants. Car viendra un temps où les langues des Blancs seront OUBLIEES. Dieu le Père a donné à chaque groupe humain une langue qui sert comme d'une "alliance de communication"... 

(Extraits de la Prophétie du Grand Prophète Simon KIMBANGU, Samedi 10 septembre 1921 à Mbanza-Nsanda, Kongo-Central).
****************

A toutes fins utiles, je vous donne ci-dessous quelques repères biographiques sur le Prophète Simon KIMBANGU.

Simon KIMBANGU, dont le nom signifie : "Celui qui révèle les choses cachées", est né à NKAMBA, petit village du Kongo-Central, le 12 septembre 1887. Après des études primaires à la Mission protestante de Ngombe-Lutete, KIMBANGU se marie à Marie MUILU qui lui donne trois enfants : KISOLOKELE (né en 1914), DIALUNGANA (né en 1916), DIANGIENDA KUNTIMA (né en 1918). 

A partir de 1910, Simon KIMBANGU commence à entendre l'appel de l'Esprit de Dieu qui lui demande de "paître son troupeau." A plusieurs reprises, KIMBANGU refuse d'obéir à l'appel en expliquant qu'il n'est pas à la hauteur d'une si haute et importante mission. Il se réfugie même à Léopoldville pour échapper à la "Voix", et trouve du travail aux Huileries de Kinshasa. Il y travaille sans être rémunéré, et déçu, il revient à NKAMBA où, le 6 avril 1921, au hameau de Ngombe Kinsuka, l'Esprit de Dieu lui intime l'ordre de ressusciter une petite fille, NKIATONDO, qui venait tout juste de mourir.

Ce premier miracle de KIMBANGU va amorcer ce que les historiens ont appelé le "semestre effervescent" (du 6 avril au 12 septembre 1921), une intense période de prédication et de miracles qui va secouer l'Empire Colonial Belge, l'Angola et même le Kongo Français.

Le Grand Prophète KIMBANGU prêchait et guérissait à peine depuis 36 jours quand le commissaire de district envoie Léon MOREL, administrateur du Territoire des Cataractes, enquêter sur "le cas de l'Illuminé de Nkamba". Nous sommes le 11 mai 1921.

Dès le mois de juin 1921, suite aux persécutions coloniales, orchestrées essentiellement par les MISSIONNAIRES CATHOLIQUES ET PROTESTANTS, qui voient leurs églises se vider progressivement de leurs fidèles, le Grand Prophète KIMBANGU entre en clandestinité et séjourne notamment à Mbanza-Nsanda où Il fera la terrible Prophétie dont je viens de donner des extraits.

Le 12 Septembre 1921, le Grand Prophète KIMBANGU est arrêté puis transféré à Thysville (Mbanza-Ngungu) où il est sommairement jugé et condamné à mort. Mais peu après, le Roi des Belges, Albert 1er commue cette peine en PRISON A VIE. Le Grand Prophète KIMBANGU est alors acheminé, manu militari, à Elisabethville (Lubumbashi) où Il passera 30 (TRENTE) ans dans une minuscule cellule de 80cm sur 1,20m, sans aération et sans condistions hygéniques appropriées. Comme lit, le Prophète KIMBANGU disposait d'un bloc de ciment. Chaque matin, KIMBANGU était plongé dans un profond puits contenant de l'eau froide et salée afin d'accélérer sa mort !

Deux jours avant sa mort, soit le 10 octobre 1951, le Grand Prophète KIMBANGU annonce à ses co-détenus que sa détention est terminée et qu'Il mourrait le vendredi 12 octobre 1951 à 15 heures précises !

Le 12 octobre 1951, après avoir dit ses adieux à ses gardes et à ses co-détenus, le Grand Prophète KIMBANGU frappe trois coups de poings sur les côtes droite et gauche, puis s'étant allongé sur sa couverture placée à terre, meurt paisiblement non sans avoir au préalable propphétisé des EPREUVES TERRIBLES pour la BELGIQUE et l'OCCIDENT dans les temps futurs...

Dans sa prédication, le Grand Prophète KIMBANGU, comme on vient de le lire, annonçait souvent la libération prochaine de l'Afrique et du "Congo" de la domination coloniale d'abord et de la domination occidentale en général par la suite. Cette libération devrait, selon le Prophète, s'effectuer en 3 ETAPES : la première étape, celle connue sous le nom des "Indépendances Africaines" des années 1960. Les deux autres étapes constituent encore un profond Mystère sur lequel j'invite les Noirs d'Afrique, ceux de la Diaspora Noire, et les "Congolais" en particulier à méditer profondément... car nous sommes peut-être déjà engagés dans le processus qui conduit vers..."la Deuxième Indépendance" ! 

Avant sa mort, le Prophète KIMBANGU créa un puissant Mouvement Spirituel, qu'Il appela "KINTUADI" (= l'Union, l'Unité, la Communauté), voué à la LIBERATION TOTALE DE L'HOMME NOIR. Il se présenta d'ailleurs Lui-même comme le SAUVEUR DE LA RACE NOIRE et Il réaffirmera ceci très solennellement lors de son procès à Thysville (Mbanza-Ngungu) devant Monsieur de Rossi, président du Conseil de Guerre institué pour la circonstance. Ce que n'acceptent pas les MISSIONNAIRES CATHOLIQUES ET PROTESTANTS et leurs éternels alliés Pasteurs Noirs, Abbés, Evêques et autres dignitaires religieux africains du Système Néocolonial.

Les membres du Mouvement KINTUADI du Prophète Simon KIMBANGU furent l'objet de nombreuses persécutions et déportations de leur Kongo-Central natal vers plusieurs localités de l'Equateur, du Haut-Congo et du Katanga comme Ekafela, Ubundu, Lowa, Elisabethville.
Le nombre de fidèles du Prophète KIMBANGU déportés de 1921 à 1959 dépassera les 150.000 ! Beaucoup d'entre eux ne revinrent jamais au Kongo-Central et moururent en déportation, dans les travaux forcés, sous le coup des fouets et les interminables bastonnades !
NI OUBLIER, NI PARDONNER !

Le Grand Prophète KIMBANGU ne faisait aucun compromis et aucune complaisance avec les Colonialistes Blancs qu'Il traitait d'Envahisseurs et d'Usurpateurs.

Après la mort du Grand Prophète KIMBANGU à Elisabethville, son fils cadet, Joseph DIANGIENDA KUNTIMA, (ancien Secrétaire du Gouverneur Colonial de la Province du "Congo-Kasaï", Monsieur PEIGNEUX) fonde, le 24 décembre 1959 une Eglise d'inspiration Chrétienne qu'il baptise : EGLISE DE JESUS-CHRIST SUR LA TERRE PAR LE PROPHETE SIMON KIMBANGU (EJCSK). 

Cette Eglise, connue plus tard sous le nom d'Eglise KIMBANGUISTE, devient en 1969 membre à part entière du Conseil Oeucuménique des Eglises,dont le siège est à Genève, tournant ainsi définitivement le dos au combat historique, ouvert, sans compromis, et militant du Mouvement KINTUADI et à son programme politico-spirituel visant la REHABILITATION TOTALE ET INCONDITIONNELLE DE L"HOMME dans le monde entier !

Il est en effet plus que surprenant de voir les "Dirigeants" de l'Eglise KIMBANGUISTE faire une si grave compromission avec la Centrale Mondiale des Eglises Coloniale qui avaient précisément demandé la tête du Grand Prophète Simon KIMBANGU en 1921, au point que des MISSIONNAIRES CATHOLIQUES ET PROTESTANTS comme les "Révérends Pasteurs" JENNINGS, HILLIARD, FREDERICKSON, VIKTERLOF, et des "Très Révérends Pères" comme Van Cleemput, Jodogne avaient personnellement écrit au Roi des Belges,Albert 1er, en 1921, pour que la PEINE DE MORT prise à l'encontre de KIMBANGU soit MAINTENUE !!! Ce sont ces mêmes MISSIONNAIRES CATHOLIQUES ET PROTESTANTS qui tenteront d'assassiner le Grand Prophète KIMBANGU à LUTENDELE, non loin de Kinshasa, en le noyant (mais en vain) dans les eaux du fleuve Kongo !!! 

Mais l'Histoire est en marche. Aujourd'hui dèjà, la relève est assurée par de NOUVELLES FROCES SPIRITUELLES pour la Renaisance Africaine. L'Instructeur annoncé le 10 septembre 1921 par le Grand Prophète KIMBANGU est en PLEIN TRAVAIL !...

Qui vivra, verra !

Tumansi-Na-Lendo
Copyright Afriqu'Info asbl.